Back to list discography
The black days session #1

Daniel Romeo

Michel Herr wrote two string arrangements for this album. Both on compositions by Daniel Romeo.
The first one ("Vincent") was a previously recorded track featuring the late Toots Thielemans on harmonica, track to which Michel Herr added a string quartet.
The second one ("La valse de soleil Marijane") was recorded for this session in an arrangement for bass and string quartet.

Tracks :

5. Vincent (Daniel Romeo)
7. La valse de soleil Marijane (Daniel Romeo)

Musicians :

on "Vincent" :

Daniel Romeo - electric bass
Jean "Toots" Thielemans - harmonica
Dré Pallemaerts - drums
Eric Legnini - Fender Rhodes, Moog
Giovanni Rizutto - acoustic guitar
Olivier Bodson - trumpet
Laurent Doumont - tenor sax
Alain Palizeul - trombone

on "La valse de soleil Marijane" :

Daniel Romeo - electric bass
Nicolas Stevens - 1st violin
Elsa de Lacerda - 2nd violin
Marc Pijpops - viola
Jean-François Assy - cello

Strings arranged and conducted by Michel Herr. Recorded on July 26, 2017 at Da Romeo's studio in Brussels (B).
Pre-released in December 2017 (on subscription), public release in February 2020. Double LP & CD ("No turning back").

The press / La presse

4 stars in Jazzmagazine (F)
"Du jazz-funk galvanisant aux ballades à l'émotion contenue, rien à jeter, ni chez les solistes ni dans la section rythmique ou chez les soufflants. Le leader n'est pas en reste, qui sait jouer collectif mais aussi choisir ses moments pour briller, comme dans La valse de soleil Marijane, "a capella" avec un quatuor à cordes."
Yazid Kouloughli, Jazzmagazine.com (F).

"Avec 'The Black Days Sessions', le bassiste présente un album aux multiples facettes, fruit d'expériences allant du jazz au pop.
La Valse de Soleil Marijane, solo de basse sur des arrangements pour cordes de Michel Herr, est un moment sublime de l'album, tout en contraste..."

Jean-Pierre Goffin, l'Avenir (B)

"Bassiste belge aux multiples collaborations -de Lavilliers à Mike Stern- Romeo amène son talent à quatre cordes dans le vaste domaine instrumental reliant le funk au jazz. Ce solo de onze morceaux -bouclés en trois jours de studio- est aussi une entreprise collective incluant les camarades doués que sont le guitariste Julien Tassin et le pianiste Eric Legnini, et même un solo d'harmonica de feu Toots. Tout cela sonne de la manière la plus agréablement organique possible, avec un sens aiguisé de la profondeur et des structures bien en chair, les compositions déroulant leurs narrations sensibles. Que ce soit dans les ballades dédiées au fils (Vincent) ou à l'amour en fuite (Onika), le fruit est bien dans la musique. Capiteuse."
Le Vif/L'Express (B)

"Le moins que l'on puisse écrire, c'est que Daniel Romeo a mis le paquet pour la sortie de "Black Days Sessions #1". Et puis il y a un line-up de luxe...Toots Thielemans aussi sur un titre ! Et les arrangements pour cordes de Michel Herr sur deux morceaux. N'en jetez plus, la coupe est pleine ! Tout ce beau monde réuni pour dix compositions de Daniel Romeo. Et le résultat est plutôt bluffant...On savoure la superbe mélodie de Vincent dans une première version où l'harmonica de Toots Thielemans s'incruste joliment... La Valse de soleil Marijane en solo de basse absolu accompagné du quatuor à cordes est d'un lyrisme parfait. Daniel Romeo est franchement doué pour nous sortir de belles mélodies qui restent en tête, ce qui fait de l'album à la fois un mix d'arrangements subtils, de rythmes prenants, de solos énergiques."
Jean-Pierre Goffin, jazzaroundmag.com

"Mention spéciale pour La Valse de Marijane, où Daniel Romeo, une fois n'est pas coutume, se met en avant, son jeu tout en nuances se déployant dans l'écrin de cordes dessiné par le pianiste et compositeur Michel Herr."
Diversions-magazine.com