Back to list discography
The string project
live in Brussels


Philip Catherine

3 pieces were arranged by Michel Herr :
# 5, 6, 8


Tracks :

1. Philip à Paris (Jean-Claude Petit)
2. Toscane (Philip Catherine / Arr. Martin Wind)
3. December 26th (Philip Catherine / Arr. Frédéric Devreese)
4. More Bells (Philip Catherine / Arr. Jean-Claude Petit)
5. Transparence (Philip Catherine / Arr. Michel Herr)
6. Climate warning (Philip Catherine / Arr. Michel Herr)
7. Virtuous women (Philip Catherine / Arr. Nicola Andrioli)
8. L'éternel désir (Philip Catherine / Arr. Michel Herr)
9. Noburl (Philip Catherine / Arr. Stéphane Collin)
10. Isabelle (Philip Catherine)
11. Homecomings (Philip Catherine / Arr. Stéphane Collin)
12. Pendulum (Philip Catherine / Arr. Bob Porter)

N.B. : 3 additional tracks are available via download only on several sites :
13. Rainforest (Philip Catherine / Arr. Martin Valcke)
14. Bea (slow) (Philip Catherine / Arr. Philippe Decock)
15. Bea (fast) (Philip Catherine / Arr. Martin Valcke)

Musicians :

Philip Catherine - guitar
Nicola Andrioli - piano
Philippe Aerts - double bass
Hans Van Oosterhout - drums
+ Nicolas Fiszman - acoustic guitar, electric bass

The Orchestre Royal de Chambre de Wallonie conducted by Frank Braley

Recorded on January 13, 2015, live in Flagey, Brussels (B), by the VRT (Walter De Niel, engineer), released in September 2015.
CD (Act Records 9594-2).
Artistic supervision : Michel Herr & Nicolas Fiszman.

See also some photos of the concert.

N.B. : the audio excerpt of "Transparence" is a link to www.jazzinbelgium.com.

The album received an "Echo Jazz Award" in 2016 in Germany.



The press (in English, German, Dutch)

"Never a dull moment...
...there's certainly enough going on here to keep your ears busy. Gentle but firm, limpid but never limp, the sound of Philip Catherine's guitar is unmistakable. It comes together with a rare gift for melodic invention and the telling use of space. Set this in the context of a jazz quartet and a small string orchestra and you have a potent combination. It's never a matter of solo guitar with a cushion of soft violins. The focus is constantly changing, revealing new sounds and textures, but the transitions are always smooth and the prevailing mood is calm.

The Gardian (UK). 4 stars.

"Catherines melodische, jede seiner Improvisationen auszeichnende Klarheit verbindet sich mit dem Ensemble stets so entspannt..."
(Stereo, Germany, October 2015).

***** 5 stars in the magazine Jazzmozaïek (B).

"Van bij de eerste minuut hoor je dan ook dat het volledige plaatje klopt. De gedrevenheid en grootsheid van het strijkersorkest met daar middenin de poŽet die ogenschijnlijk moeiteloos een melodielijn tevoorschijn tovert. Dirigent Frank Braley leidt zijn Orchestre Royal de Chambre de Wallonie gezwind en met precisie door het hele repertoire. Ook als Nicola Andrioli, bassist-gitarist Nicolas Fiszman, bassist Philippe Aerts en drummer Hans Van Oosterhout zich bij het gezelschap voegen, blijft de eenheid bewaard. Op geen enkel moment ontstaat er een tweespalt tussen orkest en jazzgroep. Dat is net de kracht van deze cd. Het blijft van de eerste tot de laatste noot de wereld van Philip Catherine, zij het verrijkt met strijkers."
Georges Tonla Briquet.

La presse (en français)

"Philip Catherine ne joue pas de la musique : il est la musique ! Répertoire parfait. Montée en puissance tout au long de la soirée. Musique, musique, parfois avec ces airs de simplicité qui vous font croire que rien n'est plus facile que d'observer un photon dans sa course. Le grand art."
Francis Marmande, Le Monde (F)

"...c'est vraiment excellent. La guitare de Philip Catherine sonne formidablement, sa musique douce, romantique, légère et sophistiquée à la fois est soutenue par les cordes. C'est un disque merveilleux comme un gâteau..."
J.C.V., Le Soir (B).

"Sur cet album délicat, .., Philip Catherine relit quelques grands thèmes de sa composition non pas sur fond de cordes, mais en dialogue avec elles. C'est riche, varié, un peu sombre parfois, recueilli en tout cas,..."
D.S., La Libre Belgique (B), blog Let it sound.

"Ne vous y trompez pas, ce String Project ne consiste pas simplement en un groupe de jazz augmenté d'un orchestre de musique de chambre. Il s'agit bien d'une approche nouvelle et originale des compositions du guitariste. Pas moins de 9 arrangeurs différents ont travaillé à ce projet. Et le travail réalisé est prodigieux. L'unité et la justesse des arrangements donnent à ce live des allures de concerto pour guitare. Si c'est le guitariste qui trace le chemin, c'est bien la mélodie qui est mise à l'honneur. Chaque arrangement est au service de la prose nostalgique et romantique de Catherine.
L'interprétation est magistrale, l'orchestre Royal de Chambre de Wallonie et le groupe de jazz forment, au delà des écoles, un seul et mÍme ensemble...Sur sa guitare, Philip Catherine utilise ses effets avec parcimonie. Son jeu limpide et brillant suffisent à nous émouvoir. Là où beaucoup de guitaristes en font trop, la virtuosité de Catherine est toujours bien placée. Plus qu'un album de "performer", la subtilité des arrangements de ce String Project révèlent l'oeuvre d'un compositeur et d'un fin mélodiste."

Vianney Langlais, citizenjazz.com (F).